Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Kava


Crée le : 23 mai 2012 par Nathalie 3 Commentaires


Les parties souterraines du kava ou kawa sont recommandés pour éliminer toutes les angoisses et les anxiétés. Le kava possède une action analgésique pour calmer les douleurs de l’arthrite et des rhumatismes, les articulations douloureuses et la goutte. Cette plante traite la cystite blennorragique, les vaginites et les inflammations prostatiques.



Noms communs

:

Kava, kawa, ava, awa, poivre intoxicant, Kava-kava, kawa-kawa, poivre enivrant.

Nom latin

:

Piper methysticum.

De la famille

:

Famille des pipéracées (piperaceae).

Nom anglais

:

Kava kava.

Nom allemand

:

Kawa, Kawa-kawa.

Nom italien

:

Kava.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Kava propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Les parties souterraines de la plante possèdent une action sédative à l'égard du système nerveux central.
L'ESCOP les préconise en cas d'angoisse, d'agitation, de troubles du sommeil et de tension nerveuses.

La kawaïne serait aussi efficace que la benzodiazépine (fait partie de la classe de médicaments psychotropes) contre l'anxiété. Elle ne provoque ni somnolence, ni accoutumance.

Grâce a son action diurétique et antiseptique, et à ses propriétés décongestionnantes et sédatives des terminaisons nerveuses, le kava donne d'excellents résultats dans les affections urinaires ou gynécologiques, les cystites blennorragiques, vaginites, métrites (infections bactériennes de l'utérus), salpingites (infection d'une ou des deux trompes) et inflammations prostatiques.

Jouissant d'une activité anesthésique locale, il apaise les douleurs chroniques en diminuant la sensibilité des muscles à la douleur.

Son emploi contre les rhumatismes, l'arthrite et la goutte se justifie par son action analgésique et diurétique qui permet de faciliter l'élimination des toxines rendant les articulations douloureuses.
On utilise l'extrait sous diverses formes, entre autres des pilules, très bien tolérées par l'estomac, et en suppositoires.

Haut

Principaux constituants

:

Les parties souterraines renferment une résine riche en kavapyrones (ou kavalactones), dont la kawaïne et la méthysticine.

Haut

Kava utilisation traditionnelles vertus

:

La racine de kava-kava est utilisée depuis la nuit des temps de façon rituelle par les Polynésiens dans un but de relaxation et de cohésion sociale.
Elle est souvent créditée de vertus aphrodisiaques.
James Cook décrivit en 1785 la préparation traditionnelle du kava-kava, consistant à laisser macérer dans l'eau des fragments de racines préalablement mastiqués.
Les explorateurs avaient remarqué que les habitants de l'archipel polynésien employaient cette boisson non seulement pour stimuler les fonctions digestives, mais aussi pour prévenir et guérir les maladies vénériennes.
Dupouy, médecin de la marine, l'expérimenta, aux îles Wallis, sur les matelots de l'Hermite, contaminés à la suite d'un séjour à Tahiti, où, selon lui, la blennorragie est aussi répandue que les cocotiers.
Sous l'influence du kava-kava, il constata une diminution des écoulements, une atténuation de la douleur en même temps qu'une augmentation de la diurèse. Ces effets furent confirmés par la suite.

Haut

Recherche

:


L'anxiété.
Des études cliniques ont démontré que le kava était efficace dans le traitement des symptômes associés à l'anxiété, ainsi que dans une revue certifiant sept études scientifiques sur le sujet.

Insomnie.
Des études préliminaires indiquent que le kava peut aider à améliorer la qualité du sommeil et diminuer la quantité de temps nécessaire pour s'endormir.
La Commission E allemande ainsi que l'OMS approuve son utilisation pour traiter l'anxiété, le stress et l'agitation.

Haut

Origine

:

Le kava est un cousin du poivre, c'est un arbrisseau de 2 à 3 mètre de hauteur, originaire de Polynésie occidentale (Micronésie, Mélanésie, Hawaï) et cultivé sur de nombreuses îles de l'Océan Pacifique, ainsi qu'en Australie et aux Etats-Unis. Il spontanément dans les vallées humides et ombragées.
Ses larges feuilles persistantes, aiguës, ont une forme de cœur. Ses petites fleurs, mâles ou femelles sur des plants séparés, sont groupées en épis denses opposés aux feuilles. La plante ne fructifie pas et doit être multipliée par voie végétative.

Haut

Kava : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Si, à forte dose, le kava se montre euphorisant, son abus peut induire un état de stupeur. Les traitements ne devraient jamais excéder deux mois.
Des troubles hépatiques, parfois mortels, auraient été reliés à la consommation de kava et ont donné lieu à une importante controverse.
En 2002, la commercialisation de la plante et des préparations en contenant a été interdite en France, en Autriche, en Suisse et en Allemagne. Ce dernier pays l'a de nouveau autorisée fin 2005.

Haut

Kava utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Traiter l'anxiété, soulager l'anxiété, l'agitation et le stress, et l'insomnie, traiter les infections fongiques, arthrite, rhumatisme, goutte, tensions nerveuses, les cystites blennorragiques, vaginites, métrites (infections bactériennes de l'utérus), salpingites (infection d'une ou des deux trompes) et inflammations prostatiques, il apaise les douleurs chroniques.

Haut

Kava : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le kava est utilisé aussi sous forme de lait.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

3 avis, ou info sur Kava

  1. Paris - Le 21 février 2013, 17:11

    je voudrais bien essayer le kavakava mais j’ai un peu peur des ennuis hépatiques qu’en pensez vous je suis de nature très anxieuse et que me conseillez vous ou quelle autres plantes.
    En vous remerciant.

    Mne Paris

  2. Nathalie - Le 21 février 2013, 17:30

    Bonjour Paris,

    En effet le Kawa Kawa est une plante pouvant avoir des effets secondaires hépatiques assez graves, de plus elle est interdite à la vente en France.

    De nature très anxieuse et stressée aussi, je comprends votre besoin, je prends du millepertuis depuis 4 ans, à chaque fois que je suis anxieuse, cela m’apaise rapidement. Cette plante est vraiment efficace, je vous la conseille.

    Cordialement

  3. Pierre Henri - Le 25 juillet 2016, 14:12

    Je vais commencer une cure de kava et je crois pas trop à ces allégations de toxicité hépatique. Je crois que ce n’est que de la propagande de l’industrie pharmaceutique afin que les gens aient peur d’en prendre et préfèrent se tourner vers des produits pharmaceutiques moins efficaces, beaucoup plus chers et qui vous rendent dépendants. C’est évident que quand on agite l’épouvantail de la mort associé à un produit, les gens vont avoir peur de le prendre. Je sais qu’il y a des produits toxiques dans la nature mais le kava est utilisé dans de nombreuses cultures depuis des siècles si ce n’est des millénaires alors j’ai du mal à croire que le kava serait toxique pour le foie alors que les statines ou antidépresseurs et autres antidouleurs ne le soient pas.
    est-ce que quelqu’un a de vraies informations sur cette soi-disant toxicité du kava pour le foie ?

Un avis, une info ou un commentaire sur Kava

Ajoutez le votre !