Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Trèfle rouge


Crée le : 31 janvier 2014 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


Le trèfle rouge est une plante médicinale de la pharmacopée traditionnelle occidentale et asiatique, il connait une controverse sur la vertu d’être un régulateur hormonal pour soulager les femmes durant la ménopause. Il est un remède des affections respiratoires, et soigne la toux et la bronchite, il est aussi efficace contre les troubles et maladies cutanés, avec l’eczéma et le psoriasis.



Noms communs

:

Trèfle rouge, miel des près, trèfle des près, queue de renard, trèfle pourpre, trèfle violet, trèfle commun.

Nom latin

:

Trifolium pratense.

De la famille

:

Famille des fabacées (légumineuses, fabaceae).

Nom anglais

:

Red clover, broad clover, broad-leaved clover, chilian clover, cowgrass, meadow honeysuckle, meadow trefoil.

Nom allemand

:

Rotklee, rotkleeblüten, rot-klee, roter wiesen-klee.

Nom espagnol

:

Meliguell, trébol común, trébol de los prados, trébol de prado, trébol rojo, trébol violeto.

Nom italien

:

Capo-rosso, trifoglio rosso, trifoglio pratense, trifoglio violetto.

Nom néerlandais

:

Rode Klaver.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Trèfle rouge propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le trèfle rouge (miel des près) est une plante médicinale très controversée sur ces aptitudes vis-à-vis des symptômes de la ménopause, certaines allégations la prétendent un remède et d'autre pas, des études sont toujours en cours à l'heure actuelle pour déceler si elle est un régulateur hormonal.

Il est reconnu pour ses vertus thérapeutiques comme plante expectorante et tonifiante, dépurative, diurétique et cholagogue.

Le trèfle soigne efficacement les toux et les bronchites et de nombreuses affections respiratoires.

Cette plante est bénéfique dans les affections de la peau, contre l'eczéma, le psoriasis et les démangeaisons, ainsi que les ulcères.

Aussi nommé queue de renard, il serait un traitement pour réduire le mauvais cholestérol et les triglycérides et dans les cas d'hyperlipidémie.

Ce végétal augmente la production d'urine, active la circulation sanguine et la sécrétion biliaire.

Haut

Principaux constituants

:

Les sommités fleuries (capitule) du trèfle rouge contiennent des tanins et des isoflavones (daidzéine, génistéine, formononétine et biochanine A), des coumarines et une huile essentielle.

Haut

Trèfle rouge utilisation traditionnelles vertus

:

Le trèfle rouge ou miel des près est connu depuis des siècles dans les médecines traditionnelles occidentale et asiatique, on lui attribuait des capacités comme plante dépurative et diurétique, cholérétique, expectorant et antispasmodique.

Les chinois et la population soviétique l'employaient pour traiter les affections respiratoires, il soignait les toux spasmodiques chez l'enfant principalement en cas de coqueluche (fréquent en ces temps reculés) et en usage cutané pour le psoriasis, l'eczéma et les ulcères de la peau, les démangeaisons de la peau sous forme d'infusion à boire et à appliquer sur la partie concernée.

En grande Bretagne, le peuple en faisait une cure au printemps pour prévenir de l'apparition du cancer, il fut même associé à des préparations pharmaceutiques au début du 20e siècle comme plante anticancer. Cette plante est inscrite dans la pharmacopée britannique.

Puis elle perdit de son attrait et quelques herboristes ont continué de la recommander en tant que remède sous forme d'infusion ou de teinture mère envers les troubles cutanés, et pour soigner des diarrhées.

Haut

Recherche

:

Depuis quelques décennies, les isoflavones contenues dans le trèfle rouge ont intrigué de nombreux chercheurs, différentes études controversées dans les résultats en ressortent, pour l'instant d'autres recherches sont actuellement en cours sur le bien-fondé de ses propriétés sur la ménopause et dans certaines maladies.

Haut

Origine

:

Le trèfle rouge est une plante herbacée de type vivace et comprenant une forte racine à pivot, il fait partie de la famille des fabacées (légumineuses). Il ne peut dépasser une cinquantaine de centimètres et possède une tige ramifiée et rougeâtre, son feuillage de teinte verte et pubescente avec des feuilles pétiolées et dentelées portant une tâche blanche. Son inflorescence est rassemblée en capitule sphérique avec des petites fleurs ayant un calice tubulaire et conduisant à un fruit, un calice pubescent.

Elle prend ses origines en Asie et en Afrique septentrionales et c'est répandu en Europe et dans bien des zones allant de la méditerranée aux régions arctiques. Très commune en France depuis près de deux siècles, il préfère les champs et sols argileux, les jardins et les terrains en friche.

Haut

Trèfle rouge : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est impératif de prendre avis auprès d'un praticien ou pharmacien avant tout emploie du trèfle rouge, comprenant certaines recommandations avec la prise d'un traitement chimique, quelques effets secondaires pourraient intervenir et totalement déconseiller durant la grossesse et l'allaitement.

Haut

Trèfle rouge utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Expectorante, tonifiante, dépurative, diurétique, cholagogue, toux, bronchites, affections respiratoires, affections de la peau, eczéma, psoriasis, démangeaisons, cholestérol, triglycérides, hyperlipidémie, production d'urine, circulation sanguine, sécrétion biliaire.

Haut

Trèfle rouge : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le trèfle rouge est une plante fourragère depuis des siècles, employé pour les pâturages sous forme de foin à l'intention des élevages de volailles et de bétails.

Son utilisation en tant que plante ayant la propriété de fixer l'azote atmosphérique pour les sols est très prisée dans l'agriculture cet atout permet dans faire un fumier vert (fumier fait à partir de végétaux uniquement pour fixer l'azote) pour augmenter la fertilisation et l'enrichissement du terrain.

Un autre usage fut fait avec le trèfle rouge et qui à présent semble n'être plus d'actualité, c'est son implication en tant que plante alimentaire surtout en tant que condiment et pour la composition de thé.

Les feuilles, les fleurs et les jeunes tiges, sont soit crues, soit cuites et servent dans les salades et les soupes, on peut les préparer de la même façon que les épinards. Mis à l'état de poudre, elles sont un condiment qui parfume le riz bouilli. Les feuilles séchées amènent une saveur fine de vanille aux différentes pâtisseries.

Les fleurs et les gousses seront séchées et broyées pour en faire une farine ou peuvent servir pour la composition d'un thé au fumé délicat.

Le trèfle rouge est classé fleur nationale pour le pays du Danemark.

Dans la section conte et légende, le trèfle rouge prend une position très importante et dans différents pays, en voici quelques traditions :
Chez les Espagnols il était rapporté que ce trèfle récolté à la St Jean et préservé au sein d'une maison était une amulette précieuse que l'on voyait reverdir pour la Noël en souvenir de sa place au sein de l'étable de Bethléem.

En Amérique, il est dit que si vous placez ce végétal dans votre chaussure, et que vous vous promenez avec une personne du sexe opposé, il ou elle deviendra votre futur compagnon de vie.

Les français, associe le trèfle rouge dans un présage d'accomplissement amoureux, suivant les régions les coutumes étaient différentes pour y parvenir, dans le centre il fallait le placer dans de l'eau bénite, au Nord-est du pays il fallait le cueillir à minuit, dans le sud-ouest la cueillette était par une nuit de pleine lune, le mettre ensuite dans la poche de la personne que l'on voulait séduire et du coté du Nord-ouest, il fallait se mettre à genoux et le saisir avec les dents.

Enfin pour toutes les populations, cette plante est de bon augure et arrachée avec les dents conduisait à une victoire dans un combat.

Source(s)

:


Référence :
- Joan Barnes, A. Anderson Linda J. David Phillipson Herbal Medicines, Pharmaceutical Press, UK, 2002, second edition.
- Phytoestrogens - Soy and Red Clover Isoflavones. USA, 2005.
- Edzard Ernst (Ed). The Desktop Guide to Complementary and Alternative Medicine, Mosby, Great Britain, 2001.
- Spinneret biological medicinal plants in Quebec. Red clover, March 2004.
- National Library of Medicine (Ed). PubMed, NCBI. May 2008.
- Natural Standard (Ed). Herbs & Supplements - Red Clover, Nature Medicine Quality Standard.
- The Natural Pharmacist (Ed). Natural Products Encyclopedia, Herbs & Supplements - Red Clover, January 2005 Therapeutic Research Faculty (Ed). Red Clover, Natural Medicines.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Trèfle rouge

Ajoutez le votre !