Nutraceutique complements alimentaires et produits naturels

Nutraceutique complements alimentaites et produits naturels

Scille officinale Aucun avis

Scille officinale :
Nutraceutique

Le bulbe de la scille officinale possède des propriétés diurétiques et cardiotoniques, idéal pour éliminer l’eau et les toxines. La scille officinale est une plante médicinale qui à les mêmes capacités que la digitale, elle est utilisée durant les pauses de prescription médicale. Elle est utilisée dans les bronchites, l’emphysème et les pneumonies.

Noms communs :

Scille maritime ou scille officinale, squille, urginée maritime, urginée fausse-scille, charpentaire, oignon marin, scipoule.

Nom latin :

Drimia maritima.

De la famille :

Famille des Liliacées (des Asparagaceae ou des Hyacinthaceae).

Nom anglais :

Red squill, sea squill.

Nom arabe :

Feraoune.

Scille officinale propriétés thérapeutiques et médicinales :

Les effets du bulbe de scille portent sur l’élimination de l’eau, des chlorures et des composés azotés.

La médecine l’utilise donc comme diurétique et aussi comme cardiotonique dans certaines maladies cardiaques pendant les périodes de suspension de la médication digitalique.

Ses effets, moins intenses que ceux qui sont produits par la digitale, rappellent néanmoins ceux de cette dernière.

On l’utilise comme expectorant, car elle augmente toutes les sécrétions, y compris les sécrétions bronchiques.

On la prescrit dans les bronchites, l’emphysème, la coqueluche ainsi que dans la pneumonie.

Principaux constituants :

Le bulbe renferme des tanins condensés, du mucilage, des fructanes, des flavonoïdes et des hétérosides cardiotoniques, des bufadiénolides, principalement du scillarène A, donnant de la proscillaridine A.

Scille officinale utilisation traditionnelles vertus :

Connues des Égyptiens, qui l’avaient consacrée au Dieu Seth, la scille était recommandée par Dioscoride au début de notre ère comme diurétique et émétique.
Elle fut tirée de l’oubli au XVIII siècle par Van Swieten, qui vanta ses vertus dans l’œdème.
On utilisait la scille sous forme de vins médicinaux renommés, « vin diurétique de l’Hôtel-Dieu », ou « vin Trousseau », « vin diurétique de la Charité », ou sous celle de poudre, de cachets, de teinture, de pilules.
On l’associait souvent à la digitale et a la scammonée, à l’exemple des « pilules de Lancereaux ».
Comme expectorant, on l’administrait sous la forme d’oxymel scillitique, dont la composition date du moyen-âge.
La médecine populaire employait jadis son suc frais en frictions contre les rhumatismes, mais, même pour cet usage externe, la scille pouvait être dangereuse du fait de son effet diurétique.
Les propriétés irritantes de la plante fraîche ont été exploitées par Marletta pour préparer un papier rubéfiant.

Origine :

La scille officinale est une plante vivace bulbeuse, dépassant souvent le mètre de hauteur, poussant dans les lieux sablonneux ou rocailleux du Littoral méditerranéen.
On la rencontre partout en méditerranée, ainsi qu’aux Canaris et dans la région du Cap, en Afrique du sud.
Elle nait d’un bulbe formé d’écailles charnues, emboitées, parfois gros comme une tête d’enfant et pouvant atteindre 3 à 4 kg.
Certains sont rouges à l’intérieur.
En jaillissent d’épaisses feuilles, larges et vertes, puis une grande tige unique, mince et dressée, portant à son sommet une très longue grappe lâche de petites fleurs blanches.
L’effet est superbe quand fleurit la plante au début de l’automne.

Scille officinale : précautions effets secondaires, contre-indications :

La scille ne doit pas être utilisée dans les affections aiguës des reins et ne peut être ordonnée que si le tube digestif est intact, car elle provoque parfois des nausées, des vomissements, des diarrhées.
Plante dangereuse, puisque sa poudre entre dans la composition d’un produit destiné à la destruction des rats, elle ne doit être employée que sur prescription médicale.

Scille officinale utiliser pour, et les bienfaits sur la santé :

Certaines maladies cardiaques, les bronchites, l’emphysème, la coqueluche, la pneumonie.

Scille officinale : Dosage, posologie

Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Divers :

Pour les Anciens, la scille était le symbole de la force, car elle survit à la sécheresse estivale et fleurit en automne, dès les premières pluies.

IMPORTANT :

L’ensemble des informations mentionnées n’est donné qu’à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

S'il vous plaît, donnez votre avis

0

Avis, info ou Commentaire 2 réflexions au sujet de “Scille officinale”

  1. Bonjour Soumatia,

    Merci pour cette information, mise à jour de la scille officinale (scille rouge).

    Judicieux cette prévention pour vos volailles

    Bonne et agréable journée à vous

    Répondre
  2. le nom arabe de la scille rouge est feraoune ma grand l utilise en metttant une feuille coupee dans la boissou des vollaille comme traitement preventive

    Répondre

Avis consommateurs
Un avis, une info ou un commentaire sur Scille officinale
Ajoutez le votre !

Merci de laissé un commentaire.

Nous respectons votre vie privée et ne publierons pas vos données personnelles.
Merci de donner votre avis, une information ou la facon dont vous utilisez cette plante : Scille officinale

Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

– 20% Nutraceutique complements alimentaites et produits naturels

- 20% Conua Nutraceutique complements alimentaites et produits naturels