Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Barbon


Crée le : 8 février 2013 par Nathalie 2 Commentaires

Barbon Andropogon giganteus

Le barbon ou l’herbe à blé est une herbacée très réputé parmi les guérisseurs en Afrique, elle fut même utilisée par les européens lors de l’épidémie de fièvre jaune au XIX siècles. Le barbon est un remède contre les mycoses, qu’elle soit labial ou génital, cutanée ou des ongles. Le barbon est utilisé en traitement thérapeutique des rhumes et des migraines.



Noms communs

:

Barbon, barbon velu, citronnelle de brousse, herbe à blé, jonc odorant.

Nom latin

:

Andropogon giganteus, cymbopogon giganteus, hyparrhenia hirta.

De la famille

:

Famille des poacées (graminées, poaceae).

Nom anglais

:

Thatching Grass.

Nom espagnol

:

Cerrillo, triquera borde.

Nom italien

:

Barboncino mediterraneo.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Barbon propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le barbon est une plante médicinale très prisée par les guérisseurs africains, de nos jours on lui connait des propriétés thérapeutiques diurétiques et antiseptiques, fébrifuges et toniques, antifongiques et antivirales, antibactériennes et astringentes cutanée.

Cet herbacé est utilisé en traitement des contusions et des ulcères variqueux, du fait de ces vertus elle est un remède dans diverses mycoses, celle de la peau et des ongles, de la bouche et des organes génitaux, avec l’herpès labial et génital.

On emploie également cette plante dans le traitement du rhume et des migraines.

Haut

Principaux constituants

:

Cette plante (barbon) renferme des glucides et des principes flavoniques, et de ces sommités fleuries on extrait une huile essentielle.

Haut

Barbon utilisation traditionnelles vertus

:

Le barbon ou citronnelle de brousse, fait partie de la médecine traditionnelle ancestrale des populations locales installées au Sénégal, au Cameroun et au Mali, cela remonte à des siècles, seuls les guérisseurs en connaissaient l’implication thérapeutique.

Une décoction faite à partir de ses feuilles permettait de soigner les rhumes, les migraines et la conjonctivite, les gingivites et les stomatites vésiculeuses (virus).

Les racines servaient en inhalation pour enrayer les maux de tête, le paludisme et les douleurs dentaires, les plaies de la bouche et certaines maladies mentales avec les états de psychose et d’angoisse.

Les sommités fleuries du barbon sont très prisées en cataplasmes pour soigner les piqures de scorpions et soulager de la douleur qu’elle occasionne, on en extrait d’ailleurs une huile essentielle qui traite différents troubles et maux quotidiens.

La macération de la plante possède des qualités médicinales diurétiques et antiblennorragiques ainsi qu’un revitalisant de l’organisme, il est même rapporté qu’elle aurait des vertus antipyrétiques.

À ce titre elle est un remède dans le traitement de la fièvre et de la jaunisse, elle est efficace dans la schistosomiase (maladie tropicale chronique et débilitante provenant d’un parasite de l’eau).

Les guérisseurs et tradipraticiens reconnaissent l'utilité du barbon dans les maladies pulmonaires, comme la bronchite.

Il est intéressant de savoir qu’à une certaine époque, cette plante fut utilisée par les médecins européens pour traiter les patients lors de l’épidémie de fièvre jaune, qui sévissait dans le sud de l’Europe au XIX siècle.

Haut

Description

:

Le barbon est une herbacée commune et pérenne qui pousse en touffes allant jusqu'à plus de deux mètres de haut de la famille des poacées (graminées).

Plusieurs tiges robustes partent de la souche rhizomateuse, c’est une plante très odorante, avec un feuillage vert et des feuilles longues, lancéolées et rubanées ayant une saveur poivrée.

Son inflorescence est une panicule d’épis avec des fleurs denses et dressées.

Haut

Habitat

:

Cette plante que l’on nomme aussi la citronnelle de brousse est présente dans le système végétatif d’Afrique, on la trouve en plus grande quantité au Sénégal surtout à l’ouest de ce pays, elle s’est répandue en Australie et en Europe ainsi qu’en Amérique.

Haut

Barbon : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Demandez conseil auprès de votre pharmacien ou praticien avant toute utilisation de cette plante.

Haut

Barbon utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Diurétiques, antiseptiques, fébrifuges, toniques, antifongiques, antivirales, antibactériennes, astringentes cutanée, contusions, ulcères variqueux, mycoses ongles, mycoses peau, mycoses bouche, mycoses organes génitaux, herpès labial, herpès génital, rhume, migraines.

Haut

Barbon : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Au Cameroun, certains peuples se servent des feuilles de barbon pour neutraliser les mauvaises odeurs d’une sauce composée de viande de taurin, qu’ils auraient mis à sécher sur les branches d’un arbre.
Mise à jour le 01/08/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

2 avis, ou info sur Barbon

  1. Fruits - Le 10 février 2013, 23:38

    Merci pour le résumé sur le barbon. C’est bizarre, je n’avais jamais entendu parler. Cependant, quelques photos m’auraient fait du bien.

    À très bientôt !

  2. Nathalie - Le 11 février 2013, 09:08

    Bonjour Fruits,
    Les photos arriveront prochainement
    Cordialement

Un avis, une info ou un commentaire sur Barbon

Ajoutez le votre !