Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Citronnier


Crée le : 21 août 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Citronnier Citrus limonium

Le citronnier est une plante médicinale aux propriétés thérapeutiques des plus réputés, il est un antiseptique et un dépuratif. Le fruit du citronnier, le citron agit en traitement des maladies infectieuses, il lutte contre la sclérose des artères. Il est préconisé pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins, et réduire les varices.



Noms communs

:

Citronnier, limonier.

Nom latin

:

Citrus limonium.

De la famille

:

Famille des rutacées (rutaceae).

Nom anglais

:

Limonier, lemon.

Nom allemand

:

Zitrone, zitronenbaum.

Nom espagnol

:

Limonero.

Nom italien

:

Limone.

Nom néerlandais

:

Citroenboom.

Nom arabe

:

El hamd (Maroc), lim (Algérie).

Haut

Citronnier propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le citronnier fait partie des plantes médicinales, son fruit le citron que tous vous connaissez, possède des vertus thérapeutiques des plus variées.

Très rafraichissant, le citron a donné son nom aux limonades et aux citronnades désaltérantes, précieuses en cas de grippe, de maladies fébriles ou tout simplement de canicule.

Mais là ne se borne pas son rôle thérapeutique, car le citronnier est doué de propriétés antiseptiques et dépuratives utiles dans les maladies infectieuses.

Il agirait remarquablement sur l’œdème généralisé dû à la cirrhose du foie, combattrait la sclérose des artères et leur garderait leur souplesse.

On recommande, le citron en général, aux arthritiques, aux obèses, aux rhumatisants et à ceux qui souffrent de lithiase (calculs biliaires).

La cure de citron, dans les syndromes de la cinquantaine, n’a pas cessé de faire parler d’elle. En outre, contrairement à la plupart des fruits, qui sont défendus aux diabétiques à cause de leur richesse en glucides, le citron est doué de propriété favorable dans le traitement du diabète.

L’écorce de citron, sèche ou fraiche, possède des vertus toniques qui la font employer dans certains apéritifs.

Elle est aussi carminative (elle favorise l’expulsion des gaz de l’intestin).

Les flavonoïdes de l’épicarpe (la peau blanche à l’intérieur de l’écorce) renforcent la paroi interne des vaisseaux sanguins et atténuent les varices.

Le citron a un effet positif dans l’artériosclérose et la fragilité capillaire.

Quant aux pépins, très amers, ils sont prescrits comme vermifuge et même contre la fièvre.

En usage externe, les propriétés antiseptiques du jus de citron sont reconnues en gargarismes pour enrayer les angines, les gingivites et les aphtes.

On l’applique sur les piqures, les coups de soleil, les mycoses et l’acné.

Les vertus du citronnier sont utilisées pour l’artériosclérose et les varices, phlébites ainsi que la fragilité capillaire.

Il agit également sur les rhumes comme les grippes et maladies infectieuses, il est bénéfique dans l’amygdalite et la pharyngite, la lithiase urinaire et biliaire, l’hypertension et la congestion hépatique.

Le citronnier est efficace sur la dysenterie et les diarrhées, l’asthénie et l’inappétence, le rhumatisme, ainsi que l’arthrite et la goutte, les parasites intestinaux, les maux de tête et la migraine, la sénescence (affaiblissement des fonctions vitales provoqué par la vieillesse), les hémorragies (saignements de nez, hémorragie gastrique), et l’anémie.

Haut

Principaux constituants

:

L’écorce du citronnier comprend une essence aromatique, riche en limonène, en pinène et en citral. Le péricarpe (la peau blanche à l’intérieur de l’écorce) contient des citroflavonoïdes, dont l’hespéridoside et le naringoside.

La pulpe du citron à une teneur importante en acides organiques et en vitamines C, elle contient aussi de la vitamine A, B1 et B2.

Haut

Citronnier utilisation traditionnelles vertus

:

Bien connue de tous, la richesse du citron en vitamine C en a fait un précieux médicament contre le scorbut lorsque celui-ci sévissait.

Haut

Description

:

Le citronnier est un arbuste pouvant atteindre 10 mètres de haut, il fait partie de la famille des rutacées.

Ses rameaux munis d’épines portent de larges feuilles coriaces et persistantes.

Les fleurs, à pétales blanc violacé odorantes, ressemblent à de petits lis.

Le citronnier présente la particularité de porter en même temps des fleurs, des fruits naissants, des fruits verts et des fruits mûrs d’un beau jaune.

Le citronnier a une espérance de vie d’au moins 80 ans.

On peut récolter jusqu’à 200 fruits par an sur un arbre adulte.

Haut

Habitat

:

Il est originaire du Sud-est asiatique et plus précisément de l’Inde, cultivé sur le littoral de la Méditerranée et dans toutes les régions du globe à climat semi-tropical, où la pluviométrie atteint 1000 à 2000 mm/an.

Sur le territoire français, la culture de cette plante se fait principalement sur la Côte d'Azur (région de Menton) et à la Corse.

Cet arbuste aime un sol toujours frais, mais bien drainé.

Les citronniers aiment surtout le grand soleil, surtout être exposés plein sud même par avec forte canicule.

Par contre ils redoutent le vent qui pourrait les dessécher.

Haut

Citronnier : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Citronnier utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Cas de grippe, de maladies fébriles, ou tout simplement de canicule, antiseptiques et dépuratives, utiles dans les maladies infectieuses. L’œdème généralisé dû à la cirrhose du foie, combattrait la sclérose des artères, aux arthritiques, aux obèses, aux rhumatisants et à ceux qui souffrent de lithiase (calculs biliaires), toniques, carminative (elle favorise l’expulsion des gaz de l’intestin), atténuent les varices, dans l’artériosclérose et la fragilité capillaire, vermifuge et même contre la fièvre, antiseptiques, en gargarismes contres les angines, les gingivites et les aphtes, sur les piqures, les coups de soleil, les mycoses et l’acné, artériosclérose, varices, phlébites, fragilité capillaire, rhumes, grippes et maladies infectieuses, amygdalite, pharyngite, lithiase urinaire et biliaire, hypertension, congestion hépatique, dysenterie et diarrhées, asthénie, inappétence, rhumatisme, arthrite, goutte, parasites intestinaux, maux de tête, migraine, sénescence (affaiblissement des fonctions vitales provoqué par la vieillesse), hémorragies (saignements de nez, hémorragie gastrique), anémie.

Haut

Citronnier : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Athénée (érudit et grammairien grec au III siècle) vanta le pouvoir antivénéneux du citron.

Il révèle que deux condamnés devaient être livrés aux vipères. Ils eurent l'idée de consommer des citrons.

Ce qui les immunisa, contre les terribles morsures des reptiles.
Mise à jour le 30/08/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Citronnier

Ajoutez le votre !