Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Ail des ours


Crée le : 9 octobre 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Ail des ours allium ursinum

L’ail des ours est une plante qui possède les mêmes qualités thérapeutiques que son cousin l’ail cultivé, mais ses principes sont en plus grandes quantités. L’ail des ours est antiseptiques et diurétiques, anti thrombotiques et dépuratives. L’ail des ours est idéalement préconisé en tant que rubéfiant dans les rhumatismes, et en tant qu’aseptisant et désinfectant des atmosphères. Cette plante soigne efficacement les problèmes digestifs comme les constipations et les diarrhées chroniques aiguës, et le cholestérol.



Noms communs

:

Ail des ours, ail des bois, ail sauvage, ail pétiolé, ail à larges feuilles.

Nom latin

:

Allium ursinum.

De la famille

:

Famille des alliacées (alliaceae).

Nom anglais

:

Ramson, bear's garlic, broad-leaved garlic, wood garlic.

Nom allemand

:

Bärlauch, bären-lauch, blüte bärlauch, ramsel, waldlauch.

Nom espagnol

:

Ajo de los osos, ajo de oso.

Nom italien

:

Aglio orsino.

Nom portugais:

Alho de urso.

Nom néerlandais

:

Daslook.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Ail des ours propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L’ail des ours fait partie des plantes médicinales, il renferme les mêmes qualités thérapeutiques que son cousin l’ail cultivé que tout le monde connait, il est un dépuratif et un rubéfiant, un hypotenseur et un antiseptique, un anthelminthique (antiparasitaire), il est diurétique et antiputride (stop la putréfaction), anti thrombotique et aurait un effet amaigrissant.

Ce sont surtout les parties aériennes et son bulbe qui sont utilisés, son essence sert dans les rhumatismes grâce à son action rubéfiante, il aseptise et désinfecte les atmosphères, il traite efficacement les troubles d’ordre digestifs comme les diarrhées chroniques et aiguës, mais à l’inverse il soigne les constipations également surtout dans les cas de crampes ou de relâchement intestinal.

L’ail des ours lutte bénéfiquement contre la formation des athéromes (dépôt sur les parois internes de certaines artères) d’une grande aide dans l’artériosclérose, il est dit qu’il aurait aussi une vertu préventive et curative sur certains cancers.

Il diminue le taux de mauvais cholestérol au profit du bon, il régularise la tension dans les états d’hypertension.

De plus son action dépurative de l’organisme le préconise en détoxifiant le corps des toxines comme les métaux lourds contenus dans l’alimentation ou les amalgames dentaires.

Haut

Principaux constituants

:

Cette variété d'ail renferme des composées d'une grande richesse, on y retrouve des huiles essentielles et de la vitamine C (en grande quantité), ainsi que des flavonoïdes et des éléments soufrées comme du diallyl sulfide, du diallyl disulfide et de l'arjoene, ainsi que de l'alliinase et de l'alliine.

Haut

Ail des ours utilisation traditionnelles vertus

:

L’ail des ours est une plante médicinale dont les écrits remontent à l’époque de l’Antiquité et rapportaient qu’on l’utilisait dans les troubles cardiovasculaires et dans les diarrhées, mais aussi pour éradiquer les vers intestinaux.

Son emploi aurait servi à lutter contre la grippe et autre virus, mais aussi dans certains troubles du foie et gastriques.

Dans la médecine traditionnelle du 18e siècle, on employait cette plante pour guérir de la jaunisse, il suffisait pour cela de le porter à son cou sur une durée de treize jours.

Haut

Recherche

:

Bien qu’il possède pratiquement les mêmes qualités que son cousin l’ail commun, l’ail des ours fut l’objet de moins de recherche, mais il a été reconnu sur ses vertus anti thrombotiques, et sur sa capacité curative concernant les cancers.

Haut

Description

:

L’ail des ours est une plante herbacée vivace de la famille des alliacées ou des liliacées, elle peut atteindre jusqu’à trente centimètres de haut et ses feuilles sont assez grandes comparées à son cousin ail cultivé, elles sont vertes, ovales et lancéolées.

Ces fleurs sont d’un blanc éclatant et elles sont hermaphrodites, elles apparaissent qu’au mois de mai et juin et son fruit est une capsule contenant des graines noires.

Haut

Habitat

:

Cette plante trouve ses origines en Asie, mais elle s’est répandu un peu partout, il a sa préférence pour les sous-bois ombragés ou le long des cours d’eau.

Il est préférable de le récolté au mois d’avril, son gout est son arome sont tellement puissant que les herbivores s’en détournent.

Haut

Ail des ours : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Cette plante n’aurait qu’aucun effet secondaire si elle est utilisée au dosage prescrit, mais il est préférable de demander conseil au préalable à votre pharmacien ou praticien.

Pour une optimisation de sa richesse en vitamine C, il serait indiqué de le manger cru.

Haut

Ail des ours utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Dépuratif, rubéfiant, hypotenseur, antiseptique, anthelminthique, diurétique, antiputride, anti thrombotique, amaigrissant, rhumatismes, troubles digestifs, diarrhées chroniques et aiguës, constipations, athéromes, artériosclérose, cholestérol, cancers, hypertension, toxines.

Haut

Ail des ours : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

L’ail des ours est une plante dont le nom lui viendrait d’une habitude, il y a fort longtemps, qu’avaient les ours de s’en nourrir dès la sortie de leur hibernation afin de reprendre toutes leurs forces.

Cette plante est également comestible tout comme son cousin l’ail commun, mais son gout est bien plus fort, que cela soit dans les salades (ces feuilles) ou comme condiments, il est un met très apprécié en Europe et Asie. Mais attention il est classé en tant que plante protégée dans certains pays.

On trouve l’ail des ours sous divers conditionnements dans le commerce, en teinture et en sirops, en décoction et en jus, on fait un cataplasme de sa pulpe, et en comprimées et en gélules, même en essence d’ail.

L’ail des ours était selon certaines légendes une plante dite magique, on lui attribuait des pouvoirs puissants, selon une coutume savoyarde il suffisait d’en jeter dans les rivières pour les purifier ou dans d’autres, contrés si une femme enceinte en portait sur elle, cela protégeait l’enfant à naître.
Mise à jour le 26 mai 2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Ail des ours

Ajoutez le votre !