Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Symphorine blanche


Crée le : 10 juillet 2015 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Symphorine blanche Symphoricarpos albus

La symphorine blanche est une plante toxique, et une plante médicinale également en homéopathie uniquement, ce sont ses fruits qui sont considérés comme nocifs, l’ingestion de ces baies d’une blancheur de nacre ou leur contact peut avoir des conséquences sur la santé. La symphorine blanche aussi nommée, l’arbre aux perles puisque son fruit ressemble à une perle nacrée occasionne des vomissements et des vertiges.



Noms communs

:

Symphorine blanche, symphorine à fruits blancs, chèvrefeuille de caroline, boule de cire, symphorine à grappes, arbre aux perles.

Nom latin

:

Symphoricarpos albus.

De la famille

:

Famille des caprifoliacées (caprifoliaceae).

Nom anglais

:

Snowberry, waxberry, common snowberry.

Nom allemand

:

Schneebeere, gewöhnliche schneebeere, knallerbsen, gemeine schneebeere, knallerbsenstrauch.

Nom italien

:

Lacrime d'Italia, pianta delle perle, sinforia.

Nom néerlandais

:

Blake, sinforia.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Quelle toxicité peut-elle avoir ?

:

La symphorine blanche est classée dans les plantes toxiques pour ses fruits, ces baies globuleuses de teinte blanches sont nocives pour la santé.

Que se soit par ingestion qui provoque des vomissements et des vertiges, de la fièvre ainsi qu’une hypersédation chez les plus petits.

Ou par le contact de la chair qu’il renferme et occasionne des irritations cutanées.

Haut

Indications thérapeutiques

:

La symphorine blanche est encore utilisée de nos jours comme plante médicinale, mais sous forme homéopathique, ce sont ses sommités fleuries et son écorce qui sont préconisées pour leurs propriétés thérapeutiques diurétiques et fébrifuges.

Haut

Principaux constituants

:

La symphorine blanche renferme des principes actifs, dont des alcaloïdes d’isoquinolines comme le chélidonine et il contient aussi des saponines.

Haut

Symphorine blanche utilisation traditionnelles vertus

:

La symphorine blanche est une plante médicinale qui trouva une utilité dans la médecine traditionnelle amérindienne.

Les jeunes rameaux ainsi que sa racine réduite à l’état de poudre étaient préconisés pour ses vertus fébrifuges et diurétiques.

Les fruits et les feuilles employées en tant que cataplasme étaient un remède cutané pour soigner les plaies.

De son écorce, il était d’usage d’en faire un thé usité dans le traitement de la tuberculose et des MST (maladie sexuellement transmissible).

Un autre usage a été fait, mais sur les populations russes, de ses fruits, on les écrasait entre les paumes des mains et s’en frotter avec comme on le ferait avec une lotion apaisante.

Haut

Description

:

La symphorine blanche est un arbuste dont la hauteur varie d'un à trois mètres de haut et fait partie de la famille des caprifoliacées.

Elle possède des rameaux assez fins de teinte brune, érigés et arqués, son feuillage d’un vert grisâtre à bleuâtre est caduc et montre des feuilles ovales et opposées.

Son inflorescence est réunie en bractée triangulaire avec des fleurs en forme de cloche de teinte blanche et dont la couronne est rougeâtre, elles sont visibles de juin à septembre et laissent la place à un fruit en forme de drupe blanche bien ronde qui renferme deux graines.

Haut

Habitat

:

La symphorine blanche prend sa source en Amérique du Nord incluant la baie d’Hudson jusqu’en Alaska de la Caroline à la Californie et depuis le 19e siècle, elle s’est largement répandue en Europe occidental dans toutes les régions tempérées à froides.

Elle privilégie les sols calcaires ainsi que les zones rocailleuses et les bords des cours d’eau, ainsi que celui des routes et voies ferrées.

Haut

Symphorine blanche : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Symphorine blanche : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

La symphorine blanche est un arbuste ayant de nombreux usages, elle est une plante ornementale et mellifère que l’on retrouve principalement pour ses deux rôles en Europe.

Cette espèce possède la faculté contre l’érosion des zones riveraines et dans la restauration écologique des zones perturbées comme on en voit avec les mines abandonnées.

Un usage qui remonte à bien longtemps était avec son bois, il servait à fabriquer des flèches par les Amérindiens, de plus, vu qu’il contient de la saponine, une utilisation en tant que shampoing était de coutume à l’époque, il est même rapporté que les peuples de certaines tribus consommaient le fruit.

Aux États-Unis, cet arbuste qu’est la symphorine blanche permettait d’alimenter la faune comme le mouflon d’Amérique ainsi que le cerf de Virginie et les grizzlis et encore bien d’autres…

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Symphorine blanche

Ajoutez le votre !