Nutraceutique complements alimentaires et produits naturels

Conua nutraceutique complements alimentaires et produits naturels

Attention !
Les informations contenues dans ce site ne prétendent traiter aucune maladie et ne peuvent en aucun cas remplacer la visite chez votre médecin ou se substituer à une prescription médicale.

MACA + Arginine, Tribulus, Zinc plus Vitamine B1 B2 B6

Conua Maca arginine zinc trtibulus avis homme femme
VITALITÉ - TONUS - ÉNERGIE

Acore  5/5 (1)

Acore :
COMPLEMENTS ALIMENTAITES

L’acore est une plante médicinale qui cible sont action principale sur les troubles de l’estomac avec l’atonie digestive. L’acore est réputé pour enrayer les brulures d’estomac ainsi que la dyspepsie, il élimine les gaz intestinaux. Il soulage en éliminant les vomissements et les coliques.

Noms communs :

Acore odorant, roseau aromatique, acore vrai, canne aromatique, schoenante.

Nom latin :

Acorus calamus.

De la famille :

Famille des acoracées (acoraceae).

Nom anglais :

Acorus, calamus.

Nom allemand :

Kalmus, deutscher ingwer.

Nom italien :

Acoro vero, calamo.

Nom arabe :

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Acore propriétés thérapeutiques et médicinales :

L’acore fait partie des plantes médicinales qui donne de bons résultats chez les malades qui souffrent de l’estomac dans les cas d’atonie digestive et contre les brulures d’estomac et la dyspepsie.

Il favorise l’expulsion des gaz intestinaux et se montre efficace contre les vomissements et les coliques.

On l’a recommandé contre l’enrouement et les affections des cordes vocales.

C’est aussi un bon diurétique qui diminue le taux d’acide urique dans le sang et fait éliminer celui-ci par voie urinaire.

Il est utilisé donc dans les cas de goutte.

Principaux constituants :

Le rhizome renferme une essence aromatique riche en dérivés mono – sesquiterpéniques, camphène, p-cymène, ß-gurjunène, linalol et des dérivés phénylpropaniques, en particulier de la bêta-assarone.

Acore utilisation traditionnelles vertus :

L’acore est une plante médicinale utilisé depuis les temps anciens.

Les égyptiens l’employaient déjà à des fins thérapeutiques, puissant aphrodisiaque.

La médecine ayurvédique en fait un remède pour les troubles nerveux et cérébraux.
Il servait de désinfectant pour l’eau chez les Tartares.

L’acore à la réputation d’éloigner toutes sortes de punaises et ainsi de protéger les fourrures.

Il est considéré par certains que cette plante est un hallucinogène.

Description :

L’acore est une plante herbacée, de type vivace, qui peut atteindre 1 mètre de hauteur et faisant partie de la famille des acoracées.

On la reconnait à ses feuilles étroites et allongées, partant toutes de la base de la plante, et à son épi floral jaunâtre.

On utilise le rhizome, un peu amer et très aromatique, d’odeur épicée avec des notes d’orange, que l’on récolte en été.

Habitat :

L’acore pousse sur le bord des étangs et dans les fossés de l’est de la France, elle est répandue dans le centre et le nord de l’Europe, en Asie et Amérique du Nord.

Acore : précautions effets secondaires, contre-indications :

Il est recommandé d’utilisé l’acore avec prudence car sa racine (huile essentiel) à haute dose provoque des hallucinations.

Acore utiliser pour, et les bienfaits sur la santé :

Stomachique, carminatif, tonique amer, troubles gastriques, apéritive, stimulants, atonie digestive, les brulures d’estomac, la dyspepsie, expulsion des gaz intestinaux, les vomissements, les coliques, enrouement, les affections des cordes vocales, goutte.

Acore : Dosage, posologie

Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Divers :

L’acore fut le symbole de l’amour.

Il était également préconisé de l’Acorus calamus aux animaux, que ce soit pour les chevaux, le bétail, les moutons, les cochons ainsi que pour les chiens, en tant que tonique et excitant principalement pour les aider à retrouver force et énergie dans leurs convalescences.

Mise à jour le 04/05/2016

IMPORTANT :

L’ensemble des informations mentionnées n’est donné qu’à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

S'il vous plaît, donnez votre avis

0

Avis, info ou Commentaire 1 réflexion au sujet de « Acore »

  1. J’expérimente l’acore au dosage de Maria Treben :

    Je fais macérer la nuit 1 cuillère à café dans 1/4 de Litre d’eau.
    Je réchauffe le matin et dès que ça bout, je filtre et bois,
    1 gorgée avant chaque repas et 1 gorgée après chaque repas
    Au total, 6 gorgées par jour.

    Répondre

Avis consommateurs
Un avis, une info ou un commentaire sur Acore
Ajoutez le votre !

Merci de laissé un commentaire.

Nous respectons votre vie privée et ne publierons pas vos données personnelles.
Merci de donner votre avis, une information ou la facon dont vous utilisez cette plante : Acore

Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

– 20% Nutraceutique complements alimentaites et produits naturels

- 20% Conua Nutraceutique complements alimentaites et produits naturels