Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Aunée


Crée le : 9 août 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Aunée inula helenium

L’aunée est une plante médicinale ayant des capacités en tant qu’antiseptique calmant et en asséchant les voies respiratoires. L’aunée est efficace de par ses vertus pour traiter les bronchites et les toux, l’asthme bronchique et freine le bacille de Koch. Elle est aussi un tonique et un diurétique, elle agit sur la fatigue et régularise le flot menstruel.



Noms communs

:

Grande aunée, aunée, œil de cheval, aromate germanique, hélénine, inule aunée, inule hélénie.

Nom latin

:

Inula helenium.

De la famille

:

Famille des astéracées ou composées (asteraceae).

Nom anglais

:

Elecampane, elecampane inula, horseheal, scabwort, velvet dock.

Nom allemand

:

Echter alant.

Nom espagnol

:

Énula.

Nom italien

:

Enula campana.

Nom néerlandais

:

Griekse Alant.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Aunée propriétés thérapeutiques et médicinales

:

L'aunée est une des plantes médicinales les plus précieuses, elle est un antiseptique calmant, asséchant des voies respiratoires, elle a servi à soigner tout ce qui comprend la bronchite, la toux, la tuberculose pulmonaire, et l’asthme bronchique, elle s’oppose au développement du bacille de Koch.

Mais là ne se bornent pas les bienfaits de l’aunée, elle donne aussi appétit et vigueur, et soigne les nausées et les vomissements, et calme les aigreurs et les brûlures d’estomac.

En faîte son principe amer augmente le volume de la sécrétion biliaire.

Elle est aussi renommée dans le traitement de la leucorrhée et de l’anémie des adolescentes, et contre les maladies de peau (les dermatoses, les prurits, les ulcères, les escarres et la trachéite).

Cette plante (l’aunée) possède des propriétés toniques et diurétiques, diaphorétiques et emménagogues, efficace dans les néphrites, la fatigue générale, les règles douloureuses ou l'absence de règles, les pertes blanches, les parasites intestinaux, la diarrhée, la goutte.

Riche en inuline, un sucre non assimilable, elle serait utile aux diabétiques.

Haut

Principaux constituants

:

La racine d’aunée renferme une huile essentielle contenant des lactones sesquiterpèniques, dont l’alantolactone et l’isoalantolactone, des triterpènes, des stérols et de l’inuline (20 à 45 %), un polysaccharide qui s’hydrolyse en lévulose.

Haut

Aunée utilisation traditionnelles vertus

:

L’aunée est une plante médicinale qui connait une utilisation thérapeutique remontant à des siècles.

Dioscoride, médecin grec, recommandait la racine d’aunée pour calmer la toux et débarrasser le poumon des humeurs qui pouvaient l’encombrer.

Leclerc, lui aussi l’employa avec succès contre la toux grasse succédant à la grippe.

Cette plante était utilisée sous forme de conserve (terme médical), elle entrait dans la composition de l'opiat antiscorbutique, un des remèdes de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle.

Haut

Recherche

:

Des recherches récentes sur la racine d’aunée ont confirmé ces propriétés en démontrant l’action anti-infectieuse de l’aunée, dont les lactones sont antibactériennes et antifongiques.

Haut

Description

:

L’aunée est une grande plante vivace plus ou moins velue, formant parfois des touffes importantes, elle fait partie de la famille des astéracées.

Les grandes feuilles, ovales et dentées, sont insérées une par une sur la tige, qui peut atteindre 2 mètres de longueur.

Les capitules, qui ressemblent à de petits tournesols d’un beau jaune vif, sont solitaires au sommet des rameaux.

C’est la grosse racine charnue de la plante, récoltée quand elle a deux à trois ans, qu’on utilise pour ses propriétés médicinales.

On la coupe pour faciliter la dessiccation (action de dessécher), qui doit s’opérer soit au soleil, soit dans une étuve tiède.

Haut

Habitat

:

L’aunée croît dans les prairies humides, les bois et les haies de la plupart de nos régions. On la cultive parfois dans les jardins.

Elle est d'origine asiatique, naturalisée en Europe, l'aunée ne s'est guère répandue chez nous tandis qu'aux États-Unis, elle s'acclimatait le long de la côte et dans les États du centre.

Haut

Aunée : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est fortement conseillé de prendre avis auprès d’un praticien et sur ordonnance afin de prévenir les effets secondaires qui sont associés à l'aunée comme les diarrhées, les vomissements et des douleurs pelviennes.

Elle est déconseillée aux femmes durant leur grossesse et allaitement.

Haut

Aunée utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Anti-infectieuse, antibactériennes et antifongiques, bronchite, toux, tuberculose pulmonaire, asthme bronchique, elle s'oppose au développement du bacille de koch, appétit et vigueur, les nausées et les vomissements, calme les aigreurs, les brûlures d'estomac, la leucorrhée, e l'anémie des adolescentes, contre les maladies de peau, les dermatoses, les prurits, les ulcères, les escarres et la trachéite, tonique, diurétique, diaphorétique, emménagogue, les néphrites, la fatigue générale, les règles douloureuses ou l'absence de règles, les pertes blanches, les parasites intestinaux, la diarrhée, la goutte.

Haut

Aunée : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

L’aunée fait partie des plantes comestibles.

On apprécie en particulier sa racine très aromatique, utilisée fraîche ou séchée pour parfumer certains desserts.

Une légende raconte que la belle Hélène en tenait une branche à la main lorsqu'elle fut kidnappée par Pâris (d'où son nom scientifique).

Dans la symbolique chrétienne, elle est associée, en raison de ses pouvoirs médicinaux, à la guérison des péchés. « L'Inula résiste au poison, éclaire la poitrine malade - et donne au coeur joie et plaisir. Celui qui aime la parole de Dieu et son église qu'il traverse sans peine la vallée des soupirs de la vie... » (Hohberg, 1675).
Mise à jour le 25/07/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Aunée

Ajoutez le votre !