Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Cirse


Crée le : 10 mai 2013 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Cirse Cirsium arvense

Le cirse ou cirse des champs est une plante médicinale fort peu connue pour ses propriétés thérapeutiques, elle est surtout réputée comme herbe nuisible et envahissante. Le cirse est un remède des hémorroïdes d’ou le surnom qu’il lui fut donné de cherdon hémorroïdal. Autrefois, le cirse servait à soigner les maladies buccales, il est astringent et emménagogue.



Noms communs

:

Cirse, cirse des champs, chardon des champs, chardon des vignes, cherdon hémorroïdal, sarrète des champs, sarette, herbe aux varices, ciste champêtre.

Nom latin

:

Cirsium arvense.

De la famille

:

Famille des astéracées (composées, asteraceae).

Nom anglais

:

Creeping thistle, canada thistle, canadian thistle.

Nom allemand

:

Acker-distelc, acker-kratzdistel.

Nom espagnol

:

Cardo cundidor, cardo triguero.

Nom italien

:

Cardo campestre, scardaccione, stoppione.

Nom néerlandais

:

Akkerdistel.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Cirse propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le cirse des champs ou cirse est une plante médicinale peu usitée de nos jours, on l’a dit astringente et diurétique, emménagogue, émétique et tonique.

Elle serait un traitement thérapeutique des hémorroïdes.

Haut

Principaux constituants

:

La racine du cirse des champs renferme des tanins, des glucosides et des alcaloïdes.

Haut

Cirse utilisation traditionnelles vertus

:

Les chippewas, peuple indien d’Amérique ont utilisé dans leur pharmacopée traditionnelle le cirse des champs comme tonique, diurétique et astringent.

Il prescrivait sa racine en infusion pour soigner les maladies buccales.

Haut

Description

:

Le cirse des champs ou cirse est une plante commune herbacée vivace ou bisannuelle qui atteint près d’un mètre de hauteur de la famille des astéracées anciennement composées.

Cette plante présente une souche rampante à laquelle s’échappe une tige pubescente et rameuse vers la pointe.

Son feuillage rébarbatif par la profusion de ses segments épineux avec des feuilles sinuées et armées.

Son inflorescence rassemblée en capitules possède des fleurs dont la caractéristique précise de cette espèce est d’être de couleur lilas, elles apparaissent de juillet à septembre.

Elles amènent comme fruit des akènes présentant des aigrettes de poils blancs ou roux et renfermant de nombreuses graines, il est d’ailleurs à stipuler qu’un seul cirse peut produire dans l’année près de quatre à cinq mille graines.

Haut

Habitat

:

Cette plante est dès plus commune en Europe et à travers le monde, puisqu’elle considéré comme envahissante.

Elle pousse à l’état sauvage dans les champs d’où son appellation de cirse des champs, mais aussi les terrains vagues et les prairies.

Haut

Cirse : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Cirse utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Astringente, diurétique, emménagogue, émétique, tonique, hémorroïdes.

Haut

Cirse : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le cirse des champs ou cirse comprend des jeunes pousses et racine qui servirent il y a des siècles de cela pour un usage alimentaire identique à nos asperges par les Amérindiens et les Russes, de plus cette plante est parait-il, une excellente productrice de miel.

Mais tout fut oublié de nos jours, car cet herbacé est particulièrement envahissant et seule cette caractéristique de plante nuisible lui est restée.

Il lui est d’ailleurs imputé de nombreux dommages sur la flore locale et différents pays l’on classer comme mauvaise herbe nuisible, dont l’Australie et le Brésil, le Canada et l’Irlande, la Nouvelle-Zélande et les iles Britanniques.

En France, Le cirse est considéré comme étant nuisible pour les cultures et dans différents départements des arrêtés préfectoraux sont en vigueur la concernant.

Le cirse est une plante survivante, en effet il fut constaté une durée de vie d’au moins 21 ans, de ces graines dans le sol, c’est dire sa ténacité.

Les graines du cirse sont un met de choix pour de nombreux oiseaux.
Mise à jour le 29/08/2016

Source(s)

:


Référence
- Nebraska Department program noxious weeds Agriculture.
- Californian thistle (Cirsium arvense), Landcare Research, New Zealand.
- Invasive Plants and the problem of the United States: Cirsium arvense.
- Blamey, M. & Grey-Wilson, C. (1989). Flora of Great Britain and Northern Europe. ISBN 0-340-40170-2.
- Kay, QON (1985). Hermaphrodites in a known subhermaphrodites dioecious plant, Cirsium arvense (L.) Scop New Phytol 100: .. 457-472.
- Rousseay and Raymond 1945 cited in Moore and Frankton 1974.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Cirse

Ajoutez le votre !