Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Colza


Crée le : 24 août 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Colza Brassica napus

Le colza est une plante médicinale efficace pour le coeur et la peau, la circulation du sang et la cicatrisation. Le colza possède des propriétés thérapeutiques diurétiques et sudorifiques, émollientes et adoucissantes. Il est la solution pour réguler les lipides du cholestérol et sur le système circulatoire.



Noms communs

:

Colza.

Nom latin

:

Brassica napus L. var. napus.

De la famille

:

Famille des brassicacées ou crucifères (brassicaceae).

Nom anglais

:

Colza, oil-seed rape, rape.

Nom allemand

:

Lewat, raps.

Nom espagnol

:

Colza, nabo.

Nom italien

:

Cavolo navone, colza.

Nom néerlandais

:

Koolzaad (littéralement graine de chou).

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Colza propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Le colza est une plante médicinale très réputée sur le territoire français, elle possède des propriétés thérapeutiques importantes pour la santé, ses semences sont antiscorbutiques.

Aujourd’hui grâce a l’absence d’acide érucique dans les nouvelles variétés de colza et de sa forte teneur en acide gras oméga-3, parée de toutes les vertus, a remis au gout du jour l’huile de colza, riche en acide alphalinolénique.

Ils sont effectivement nécessaires à la construction de la membrane cellulaire et des tissus du cerveau chez l’enfant et peuvent limiter les accidents vasculaires.

L’huile de colza est intéressante par son remarquable équilibre entre acide gras oméga-3 et oméga-6.

Les graines de colza sont diurétiques et sudorifiques.

Mélangées avec du miel, elles sont émollientes et adoucissantes dans les toux et les bronchites.

En cosmétique, le colza permet de maintenir une meilleure élasticité de la peau et améliore à la cicatrisation en préservant l'intégrité des membranes.

Sa teneur en acides gras lui confère une propriété régulatrice des lipides du cholestérol et par conséquent un rôle actif sur le système circulatoire.

L’huile de colza à une action énergétique et structurelle et participe ainsi à l'élaboration des membranes de nos cellules et stimule l'activité cérébrale.

Haut

Principaux constituants

:

Les graines de colza renferment une huile grasse contenant divers acides gras insaturés, dont l’acide érucique (certaines variétés sont maintenant sans acide érucique) et l’acide alphalinolénique, l’acide oléique, l’acide gras saturé, l’acide stéarique.

La plante entière est riche en glucosilates. L’huile de colza renferme en moyenne 9 % d’oméga 3.

Haut

Colza utilisation traditionnelles vertus

:

L’huile de colza est employée pour ses vertus médicinales depuis fort longtemps.

Lémery (apothicaire et chimiste français), au XVIII siècle, dans sa pharmacopée universelle, la considérait comme adoucissante et résolutive (substance médicamenteuse qui fait disparaître les inflammations sans suppuration) pour l’usage externe.

Le colza servait à oindre (frotter avec de l’huile) les plaies.

Après macération de plantes diverses, on l’utilisait en frictions et en massages contre les douleurs.

Au siècle suivant, on employa l’huile de colza en lavements contre les vers ou la constipation tenace.

En dehors de ses propriétés laxatives, cette huile fut réputée pour prévenir les coliques hépatiques et néphrites.

Contre la morsure de vipère, l’absorption d’un verre d’huile de colza était un remède populaire.

L’huile de colza tomba dans l’oubli en 1980, il avait été mis à jour que ça teneur en acide érucique était toxique sur le myocarde, ce constat incita à développer des variétés dépourvues de cet acide.

Haut

Recherche

:

Les études sur le colza prouvant le bénéfice d’une supplémentation en oméga-3 sont rares.

Haut

Description

:

Le colza est une plante herbacée annuelle voir bisannuelle, probablement d’origine hybride, elle est proche du rutabaga.

Il mesure aux environs d’un mètre et fait partie de la famille des brassicacées ou crucifères.

Sa tige dressée, rameuse, porte des feuilles épaisses, glauques et des fleurs à quatre pétales jaune vif donnant des fruits allongés emplis de petites graines sphériques.

Haut

Habitat

:

L’origine du colza reste incertaine, mais il semblerait que sa culture soit dans toutes les régions de France.

Haut

Colza : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Colza utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Le cœur, le système circulatoire, la peau, la cicatrisation.

Haut

Colza : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

Le colza a vraisemblablement dû être cultivé dans le nord de la France dès le XIII ou le XIV siècle, car son nom dérive du flamand coolzaad « graine de chou ».

En France, le colza est une culture dont le rendement est de 3.5 tonnes par an, selon les conditions climatiques de l'année.

Le colza est surtout cultivé dans la moitié nord de la France, sur 1.5 million d'hectares au total, 960 000 hectares pour les usages alimentaires, et 514 000 hectares pour les usages non alimentaires (biodiesel et technique) en 2008.

La teneur en huile des graines est d'environ 40%, mais elle peut monter, selon les variétés, jusqu'à 45%.

Pour la France, en 2009, les surfaces en colza de 1.5 million d'hectares ont conduit à une production historique de 5.6 millions de tonnes de graines (source PROLEA).
Mise à jour le 10/11/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Colza

Ajoutez le votre !