Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Squine


Crée le : 13 août 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !


La squine est une plante médicinale ayant des propriétés laxatives et toniques, aphrodisiaques et digestives. La squine est par excellence un remède des constipations et des coliques, elle traite les helminthiases et les flatulences. Elle agit en stimulant la digestion et favorise la transpiration.



Noms communs

:

Squine, esquine, racine de Chine.

Nom latin

:

Smilax China.

De la famille

:

Famille des Liliacées.

Nom anglais

:

Root Chine.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Squine propriétés thérapeutiques et médicinales

:

Il ne reste pas grand-chose de cette gloire passé, et la squine, qu'on utilise dans les mêmes cas que la salsepareille, est souvent délaissée en faveur de cette dernière.

Pourtant la squine possède des propriétés antalgiques, anti-inflammatoires, digestives, laxatives, dépuratives, aphrodisiaques, diurétiques, fébrifuges et toniques. Elle est particulièrement efficace dans la dyspepsie, flatulence, les coliques, la constipation et les helminthiases.

Sa caractéristique médicinale lui permet d'être employé dans les maladies de peau, la lèpre et le psoriasis, dans la fièvre, l'épilepsie, la folie et les névralgies, la syphilis, la strangurie, la faiblesse séminales et faiblesse générale.

Il stimule aussi la digestion, protège le foie et favorise la transpiration.

Haut

Principaux constituants

:

La racine de squine renferme du smilacin, du tanin, de la résine, du cinchonin, et du saponia.

Haut

Squine utilisation traditionnelles vertus

:

Le premier herbier chinois digne de ce nom date de 973 et cite la squine comme remède de la syphilis.
Dans l'un des premiers jardins botaniques créent à la Renaissance, celui de Ferrare, sur une presqu'ile du Pô, brassavola s'efforça de l'acclimater.
En France, ce fut Thibault Lespleigney qui se fit le propagandiste de ce remède, connu depuis peu, en lui consacrant un traité en vers « Petit traité du bois de l'esquine », paru en 1545.
Charles Quint l'employa dans un accès de goutte, ce qui contribua à sa vogue.

Haut

Recherche

:

De récentes études menées en Chine auraient montré un effet possible de la plante sur la leptospirose, une maladie infectieuse due à des bactéries, transmise par les rats et les eaux souillées.

Haut

Origine

:

La squine est une liane originaire d'Extrême-Orient, de la Chine au Japon.
Elle est parfois cultivée pour sa racine médicinale.
Ses longues tiges, atteignant plusieurs mètres de hauteur, portent des feuilles coriaces, de petites fleurs, verdâtres et des fruits rouges.
La racine est brune à l'extérieur, rosée à l'intérieur.
Il s'agit d'une cousine de la salsepareille.

Haut

Squine : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Il est conseillé de prendre avis auprès d'un pharmacien ou praticien.

Haut

Squine utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


La dyspepsie, flatulence, les coliques, la constipation et les helminthiases, les maladies de peau, la lèpre et le psoriasis, dans la fièvre, l'épilepsie, la folie et les névralgies, la syphilis, la strangurie, la faiblesse séminales et faiblesse générale, stimule aussi la digestion, protège le foie et favorise la transpiration.

Haut

Squine : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Squine

Ajoutez le votre !