Comment consommer le ginseng ? Aucun avis

Depuis plusieurs millénaires, la médecine asiatique fait du ginseng la base de ses traitements thérapeutiques. Cette plante présentée comme un remède universel est connue pour ses nombreuses vertus. Cependant, à l’instar des autres plantes utilisées en médecine naturelle, le Ginseng n’a pas une posologie exacte, ce qui complique un peu son utilisation. Découvrez dans cet article des informations précises sur les différentes formes de consommation de cette plante, ainsi que quelques-unes de ses contre-indications.

Sous quelle forme consommer le ginseng et à quelle dose ?

Plusieurs articles ont déjà tenté de répondre à la question « qu’est-ce que le ginseng et quelles sont ses vertus ? ». Mais en général très peu informent sur les différentes formes sous lesquelles on peut utiliser cette plante. Le Ginseng peut en effet être consommé de diverses manières, selon la forme sous laquelle il se présente.

Les racines séchées du ginseng

La racine de ginseng séchée peut être mâchée directement comme on mâche du clou de girofle ou du gingembre. C’est d’ailleurs de cette manière que la plante est fréquemment utilisée en Asie. Si comme beaucoup de personnes, vous craignez cependant le goût un peu amer de la plante, vous pouvez l’ajouter à une soupe, à raison d’un gramme par portion de légumes.

Il est aussi fréquent d’utiliser le ginseng dans un plat de légumes rôti au four et accompagné de tout le nécessaire. Si cette option ne vous convient également pas, vous pouvez en faire une décoction. Pour lutter contre la fatigue, faites bouillir pendant 15 minutes 1 à 3 g de racines de ginseng dans 150 ml d’eau.

Grâce à son goût voisin à celui du fenouil, la racine de longue vie peut aussi être utilisée comme condiment. Pour cela, il suffit de la râper finement et de l’ajouter à vos différents plats selon les proportions.

Ginseng de Corée alimentation

La poudre de ginseng

Le ginseng peut être consommé sous forme de poudre. Vous pouvez par exemple le mélanger avec de la salade. Saupoudrez directement l’assiette ou le saladier d’une demi-cuillère à café de poudre puis mélangez le tout.

Si vous êtes friand de yaourt ou de compotes, vous pouvez aussi verser, en quantité mesurée, la poudre de ginseng dans ces aliments. La poudre peut aussi être utilisée avec des boissons. Une demi-cuillère mélangée à du café, du thé ou du jus de fruits aura les effets escomptés. Si le mélange est trop amer à votre goût, vous pouvez y ajouter quelques morceaux de sucre roux.

La poudre de ginseng est disponible dans la plupart des pharmacies.

L’alcoolature du ginseng

L’alcoolature du ginseng s’obtient en plongeant la plante dans de l’alcool à 60°. Laissez macérer 3 à 5 semaines puis filtrer quotidiennement durant la période du traitement le liquide homogène, à dose mesurée. Pour la préparation, prévoyez au moins 50 g de la plante pour 10 cl d’alcool.

Ce procédé est apprécié de certains parce qu’il garde intacts les principes actifs de la plante. Pour des effets probants, prenez entre 5 et 10 ml par jour.

L’extrait normalisé et les gélules de ginseng

Vous pouvez aussi consommer les extraits normalisés de ginseng ou utiliser le produit sous forme de gélules. Si vous préférez les extraits, assurez-vous que c’est un extrait de ginseng rouge et que son taux de ginsénoside est compris entre 4 et 7 %.

La quantité que vous pouvez consommer par jour varie selon votre but. Si vous cherchez à renforcer votre système immunitaire, prenez entre 100 et 200 mg deux fois par jour. Pour régler des problèmes de santé, il est recommandé de prendre 200 mg une à trois fois par jour, selon la gravité du mal. Pour les gélules, les spécialistes recommandent généralement 3 capsules de 500 mg à 2 g par jour.

Ginseng de Corée : avec quoi se marie-t-il ?

Seul, le ginseng possède plusieurs vertus. Mais il est encore plus efficace lorsqu’on l’associe à d’autres produits. Ainsi, pour stimuler le plaisir sexuel chez l’homme et la femme, le ginseng est souvent associé à la Maca, au Tribulus, au Cordyceps ou à la Gelée royale.

L’association Ginseng-Maca a une efficacité prouvée contre la ménopause précoce et pour augmenter l’endurance physique. Si vous êtes convalescent et que vous voulez utiliser du ginseng pour récupérer vos énergies perdues, associez-le à de la spiruline.

Cependant, pour soulager les douleurs musculaires et récupérer de la fatigue musculaire, c’est avec la Rhodiola ou la Chlorella qu’il faut l’associer. Puisque la Rhodiola agit favorablement sur le sommeil, vous pouvez également l’associer au ginseng si vous souffrez de troubles de sommeil. Pour favoriser l’équilibre nerveux, il est conseillé de l’utiliser avec l’Ashwagandha (encore appelé Ginseng indien).

Comme évoqué précédemment, la racine de longue vie est aussi connue pour ses effets positifs sur le système immunitaire. Si vous l’utilisez à cette fin, alliez-le au Ganoderma qui a aussi des vertus similaires.

En association avec le fenugrec, il est aussi utilisé dans le traitement du diabète. Enfin, pour le traitement des ulcères gastro-intestinaux, on l’associe au gingembre ou au curcuma.

Toutefois, il est nécessaire de demander l’avis d’un médecin ou d’un naturopathe avant toute utilisation de ces plantes.

Ginseng de Corée alimentation

Les contre-indications et effets secondaires du ginseng

La consommation du ginseng n’est pas conseillée à tous. L’OMS déconseille ainsi l’utilisation de cette plante sans avis médical dans les cas suivants :

  • hypertension artérielle ;
  • grossesse et allaitement ;
  • diabète ;
  • maladies cardiaques ;
  • antécédents de cancer hormonodépendant…

Les adolescents de moins de 18 ans et les jeunes enfants doivent aussi s’abstenir d’utiliser la plante sans avis médical. Par ailleurs, l’usage du ginseng doit se faire de façon modérée. En raison de son effet stimulant, l’OMS recommande de le prendre le matin. Selon votre but, vous devez aussi vous tenir à une posologie stricte pour éviter les effets secondaires liés au surdosage.

La fatigue générale et l’hypotension font partie des symptômes d’un surdosage. Des poussées d’adrénaline, des palpitations, une éruption cutanée, et des diarrhées matinales peuvent également se faire ressentir.

Pour la durée du traitement, la médecine asiatique ne fixe pas de limite. Par contre, la Commission européenne conseille de ne pas utiliser le ginseng sur une durée de plus de 3 mois.

Que retenir ? Le ginseng est une plante aux multiples vertus et qui peut soigner de nombreux maux. C’est un remède assez simple à utiliser. Selon l’objectif, il faut cependant suivre une posologie stricte durant une durée précise afin d’éviter les effets secondaires. De plus, son utilisation n’est pas conseillée à tout le monde.

S'il vous plaît, donnez votre avis



Nom arabe :

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Comment consommer le ginseng ? : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Comment consommer le ginseng ? : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

IMPORTANT :

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Pour marque-pages : Permaliens.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Comment consommer le ginseng ?

Nous respectons votre vie privée et ne publierons pas vos données personnelles.
Merci de donner votre avis, une information ou la facon dont vous utilisez cette plante : Comment consommer le ginseng ?

Merci d'avoir laissé un commentaire génial, Super!

Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.