Compléments alimentaires
les plantes, vitamines et minéraux la base des compléments alimentaires

Bette


Crée le : 16 juillet 2012 par Nathalie Pas de commentaire - Ajoutez le votre !

Bette Beta vulgaris

La bette est une plante médicinale aux nombreuses propriétés thérapeutiques, elle est rafraîchissante et émolliente. La bette est le remède des états inflammatoires des voies urinaires et des congestions de la rate suite à des infections. Elle est utilisée en traitement des dartres et des croûtes de lait.



Noms communs

:

Bette, bette commune, bette à cardes, bette-épinard, betterave, betterave commune, bette vulgaire, blette, côte de blette, côte de bette, poirée à cardes, jotte, réparée.

Nom latin

:

Beta vulgaris L. subsp. vulgaris (Synonyme : Beta vulgaris var. cicla).

De la famille

:

Famille des chénopodiacées (amaranthacées, amaranthaceae, chenopodiaceae).

Nom anglais

:

Swiss chard, spinach beet, foliage beet, beet, common beet, root beet, sugar beet.

Nom allemand

:

Schnittmangold, mangold, runkelrübe.

Nom espagnol

:

Acelga, remolacha de mesa, betarraga.

Nom italien

:

Barba, barbabietola, bietola comune.

Nom néerlandais

:

Biet.

Nom arabe

:

Vous connaissez son nom en arabe, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Haut

Bette propriétés thérapeutiques et médicinales

:

La bette est une plante médicinale, elle est douée de propriétés rafraîchissantes, émollientes, et laxatives, et se montrent efficaces aussi dans les états inflammatoires des voies urinaires et de la congestion de la rate suite à un problème infectieux.

La bette contient de la bétaïne permet la régénération des cellules hépatiques et son action aide favorablement sur le métabolisme des graisses.

Par ailleurs, la bette, riche en bétanine, stimulerait le système immunitaire.

Pour la peau, ces feuilles constituent des cataplasmes calmants sur les dartres, les croûtes de lait ou les endroits enflammés par la pose d’un emplâtre.

Haut

Principaux constituants

:

La plante (bette) renferme de la bétaïne et de la bétanine, du saccharose, des vitamines A et C et une source de fibres.

Haut

Bette utilisation traditionnelles vertus

:

Considérés surtout en tant que légume, la bette était le teutlon des Grecs dont parle Aristophane (poète comique grec du V siècle av. J.-C), mais les Romains ne l’estimaient guère, Pline, Cicéron, Galien la trouvaient malsaine et tout juste bonne aux robustes estomacs des pauvres.

Par contre, elle eut une grande popularité au Moyen Âge, Charlemagne en ayant recommandé la culture dans ses jardins et dans ceux des monastères.

Cette plante fait partie du célèbre « Capitulaire De Villis » du Moyen Âge, dans la catégorie plante potagère.

C’est de cette époque faste que datent les recettes de « porée », celle d’Arras est restée célèbre, et toutes les villes du Nord avaient alors leur « rue à la Poirée », réservée à la vente des légumes.

Ce n’est que bien après que l’on considéra la bette comme étant une plante médicinale, les Arabes injectaient le suc de bette dans les narines afin de combattre l’épilepsie.

Au XVIII siècle, Lémery, dans son « traité des drogues simples », recommandait ce même procédé thérapeutique pour dissoudre la pituite du nez, faire éternuer et décharger le cerveau.

Au XIX siècle, Roques et Cazin préconisaient la bette contre les calculs urinaires et la constipation opiniâtre.

Haut

Description

:

La bette est une plante herbacée, bisannuelle rustique, qui mesure plus ou moins un mètre de hauteur, elle fait partie de la famille des chénopodiacées (amaranthacées).

Elle présente, comme la variété cultivée, de larges feuilles plus ou moins vertes larges et longues, charnues, caoutchouteuses au toucher, les côtés des feuilles sont épais, blancs ou rouges.

Les fruits, sortes de glomérules, contiennent plusieurs graines brunes et brillantes.

Chez les bettes à cardes, le pétiole déjà épais au départ s’est démesurément élargi pour donner les côtes charnues que l’on prépare en gratin.

Quant à la betterave proprement dite, c’est la racine de bette qui se gorge de sucre et prend, chez certaines variétés, une riche couleur pourpre.

Haut

Habitat

:

En botanique, la bette est issue de la betterave maritime (beta maritima), qui abonde le long des côtes de la Méditerranée à la Baltique, en passant par la Bretagne.

Haut

Bette : précautions effets secondaires, contre-indications

:

Aucune contre indication ou effet secondaire n’est publiée à ce jour.

Haut

Bette utiliser pour, et les bienfaits sur la santé

:


Les états inflammatoires des voies urinaires, de la congestion de la rate après problème infectieux, la régénération des cellules hépatiques, stimule le système immunitaire, calmants sur les dartres, les croûtes de lait, les endroits enflammés par la pose d'un emplâtre, constipation, personnes bilieuses (hépatiques), mycoses interdigitales, hépatite, cirrhose, cholécystolithiase (maladie de la vésicule biliaire), prévention de l'artériosclérose, anémie, asthénie, friabilité capillaire.

Haut

Bette : Dosage, posologie


Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Haut

Divers

:

La bette est de plus en plus cultivée comme plante ornementale, pour les différences de coloris de ses pétioles (partie rétrécie de la feuille, qui lui sert de support) jaunes, orangés, rouge vermillon ou vert anis selon les variétés.

La bette est également une plante qui permet la fabrication du sucre ainsi que de certains alcools.

La « poirée » dont on consomme le limbe des feuilles est la forme horticole la plus proche de l’état naturel.
Mise à jour le 04/08/2016

IMPORTANT

:

L'ensemble des informations mentionnées n'est donné qu'à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Avis consommateurs

Un avis, une info ou un commentaire sur Bette

Ajoutez le votre !