Nutraceutique complements alimentaires et produits naturels

Nutraceutique complements alimentaites et produits naturels

Chicorée Aucun avis

Chicorée :
COMPLEMENTS ALIMENTAITES

La racine de la chicorée possède des propriétés thérapeutiques laxatives et toniques, cholagogues et dépuratives. La chicorée est une plante médicinale préconisée en traitement des congestions du foie, de la jaunisse, et des obstructions des viscères. Elle est reconnue et approuvée pour ses vertus sur le manque d’appétit et la dyspepsie.

Noms communs :

Chicorée sauvage, chicorée amère, escourbette, cheveux de paysan, barbe de capucin, herbe à café.

Nom latin :

Cichorium intybus.

De la famille :

Famille des astéracées (composées, asteraceae).

Nom anglais :

Chicory, wild chicory, wild succory, hendibeh.

Nom allemand :

Gemeine wegwarte, gewöhnliche wegwarte, salatzichorie, wurzelzichorie.

Nom espagnol :

Achicoria amarga, amargón.

Nom italien :

Cicoria comune, radicchio.

Nom néerlandais :

Wilde cichorei.

Nom arabe :

Hendaba.

Chicorée propriétés thérapeutiques et médicinales :

La chicorée fait partie des plantes médicinales impliquée dans les médecines égyptiennes et européennes.

La racine et les feuilles de chicorée possèdent des propriétés thérapeutiques cholérétiques et cholagogues, diurétiques et stomachiques, toniques et apéritifs ainsi que dépuratifs.
Elle tonifie le foie et le système digestif.

La racine de chicorée est préconisée en traitement de la jaunisse, la congestion du foie, les obstructions des viscères, les affections de poitrine.

Légèrement laxative, elle serait également efficace en cas d’indigestion.

On préconise la chicorée en cas de rhumatismes ou de goutte.

En infusion, elle apaise la soif chez les personnes ayant du diabète, et sans transpiration excessive.

Elle stabilise aussi l’élimination désordonnée des urines du diabétique.

La Commission E approuve l’utilisation de la chicorée pour soulager divers malaises digestifs (dyspepsie) de même que le manque d’appétit, notamment en raison de ses vertus légèrement cholérétiques (stimulation de la production de bile).

Principaux constituants :

La racine est très riche en inuline. Les feuilles renferment en quantité vitamines (provitamine A, vit B et C) et sels minéraux, ainsi que des protéines complètes.

L’amertume de la plante est due à des lactones sesquiterpéniques.

Chicorée utilisation traditionnelles vertus :

Déjà mentionnée vers 1 600 av J-C dans le papyrus égyptien d’Ebers, la chicorée a toujours été utilisée depuis, pour ses indéniables vertus curatives, et comme plante potagère.

Les témoignages en sa faveur abondent, Dioscoride, le médecin grec la recommandait pour fortifier l’estomac.

Pline attribuait à la chicorée des propriétés rafraichissantes et Sainte Hildegarde en faisait, au Moyen-âge un excellent digestif.

Galien l’appelait « l’amie du foie », et tous les auteurs anciens s’accordaient pour chanter ses louanges et lui reconnaître ses qualités apéritives, digestives, cholagogues, diurétiques, dépuratives.

Description :

La chicorée est une plante herbacée, annuelle, bisannuelle ou vivace atteignant jusqu’à 1 mètre de hauteur, de la famille des astéracées (composées).

La tige longue et frêle porte de maigres rameaux rigides formant avec la tige un angle obtus.

La plante laisse s’écouler à la coupure un latex blanc très amer.

Ses feuilles en rosette, d’aspect semblable à celles du pissenlit, sont profondément divisées en lobes écartés ou renversés.

Elle s’illumine à la fin de l’été d’élégants capitules composés de fleurs en languette, d’un tendre bleu pâle.

Il faut la récolter au printemps avant la floraison, qui se produit depuis juillet jusqu’à la fin de l’été, ou tard à l’automne.

Habitat :

Elle est originaire d’Europe, d’Asie et d’Afrique du Nord.

Cette plante est naturalisée en Amérique du Nord et répandue dans tout l’hémisphère nord.

Elle est extrêmement commune, dans les prés, les lieux incultes et au bord des chemins.

Chicorée : précautions effets secondaires, contre-indications :

Aucune contre-indication ou effet secondaire connu à ce jour, si vous avez remarqué ou eu des effets secondaires ou indésirables, indiquez-le dans les commentaires en bas.

Chicorée utiliser pour, et les bienfaits sur la santé :

Cholérétiques, cholagogues, diurétiques, stomachiques, tonique, apéritive, dépurative, tonifier le foie et le système digestif, soigner la jaunisse, la congestion du foie, les obstructions des viscères, les affections de poitrine, légèrement laxative, en cas d’indigestion, de rhumatismes ou de goutte, calme la soif, régularise l’élimination désordonnée des urines du diabétique, soulage divers malaises digestifs (dyspepsie) de même que le manque d’appétit.

Chicorée : Dosage, posologie

Aucune information officielle à ce jour, si vous avez une indication de posologie que vous utiliser ou connaissez , laissez la en bas dans les commentaires.

Divers :

La chicorée est bien entendu utilisée dans l’alimentation en remplacement du café, ces feuilles, servent à la production de salades ou d’endives.

Elle est à l’origine des chicorées à café et des endives ou chicons.
Mise à jour le 25/08/2016

IMPORTANT :

L’ensemble des informations mentionnées n’est donné qu’à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

S'il vous plaît, donnez votre avis

0

Avis consommateurs
Un avis, une info ou un commentaire sur Chicorée
Ajoutez le votre !

Merci de laissé un commentaire.

Nous respectons votre vie privée et ne publierons pas vos données personnelles.
Merci de donner votre avis, une information ou la facon dont vous utilisez cette plante : Chicorée

Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

– 20% Nutraceutique complements alimentaites et produits naturels

- 20% Conua Nutraceutique complements alimentaites et produits naturels